Comment garder les carottes fraîches et juteuses par vous-même jusqu'à l'été


Vous pouvez garder les carottes juteuses et croustillantes jusqu'à l'été dans une cave bien équipée, mais même dans un tel endroit, le légume perd souvent sa fraîcheur. Pour éviter cela, il vaut la peine d'utiliser des méthodes simples et éprouvées par de nombreux jardiniers.

Sable humide

Les carottes ne doivent pas être lavées avant le stockage, mais les fruits pourris et concassés doivent être triés et enlevés. Ensuite, du sable humide (non mouillé) est versé dans des caisses en bois basses en une couche de 4 à 5 cm.

Les carottes sont pondues de manière à ce que les fruits ne se touchent pas. Ensuite, la première couche est recouverte de sable et l'opération est répétée.

Le sable garde le fruit humide, empêchant l'évaporation. En même temps, il ne donne pas aux légumes un goût et une odeur étrangers.

Sciure

La sciure est également un bon agent de conservation des récoltes. Ils fournissent la jutosité des carottes, mais attirent les rongeurs, ce qui doit être pris en compte lors du choix de cette méthode.

Il est simple d'utiliser la sciure de bois: les racines et le mastic à bois sont placés dans des caisses en bois en couches. Il n'est pas nécessaire de tasser fermement la masse en essayant de ranger plus de légumes dans un tiroir.

Polyéthylène

Les sacs en plastique aideront à maintenir la fraîcheur de la récolte pendant environ 4 mois, mais ils doivent être remplacés régulièrement et les carottes doivent être ventilées pour éliminer la condensation. Par conséquent, ces sacs sont pratiques pour conserver les légumes dans le réfrigérateur à la maison.

Vous pouvez utiliser du film plastique dans la cave. Il est enroulé autour de chaque plante-racine. Ce processus est long, mais il permet de conserver les carottes en hiver.

Gelé

Si le volume du congélateur le permet, vous pouvez rincer les fruits frais, les éplucher, les râper ou les couper en cubes. Le produit préparé est emballé dans des sacs et placé au congélateur.

Cette méthode vous permet d'obtenir rapidement la bonne quantité d'ingrédient pendant la cuisson et de ne pas perdre de temps à nettoyer.

Les petits fruits, préalablement lavés, peuvent être congelés entiers. Ils conviennent à la cuisine.

Argile

L'argile est une méthode désordonnée, mais efficace. Pour ce faire, utilisez des boîtes sans trous. L'argile est diluée dans un seau d'eau à l'état de crème sure liquide, une partie du mélange est versée sur le fond, les carottes sont disposées.

Lorsque la première couche sèche, vous pouvez faire la seconde, etc.

Pour la cuisson, les légumes devront être bien rincés et nettoyés des résidus d'argile. Ils seront également assez difficiles à retirer du mélange congelé.

Paraffine

Pour le stockage en paraffine, les racines sont lavées et séchées. La paraffine est fondue à une consistance liquide, refroidie un peu et chaque carotte y est trempée.

Les fruits sont disposés sur une palette jusqu'à ce que la paraffine ait durci, puis placés dans une cave pour le stockage hivernal.

  • Imprimer

Évaluez l'article:

(0 votes, moyenne: 0 sur 5)

Partage avec tes amis!


8 façons de conserver les carottes à la maison en hiver

L'été est terminé, la dernière récolte de plantes-racines est retirée des plates-bandes pour être stockée. La prochaine étape est celle des carottes. Mais après avoir fait une excellente récolte, en 1 à 2 mois, la carotte perd ses qualités commerciales: elle se flétrit, devient molle ou même commence à pourrir. Et la question de savoir comment conserver les carottes à la maison devient tout à fait pertinente. Aujourd'hui, je souhaite partager avec vous quelques astuces pour conserver ce précieux légume-racine qui vous aidera à conserver les carottes jusqu'à la prochaine récolte.


Méthodes de stockage des carottes

Il y en a plusieurs, ils sont tous fiables et celui à choisir dépend de vos préférences et de vos capacités.

1. Dans le sable ou la sciure de bois. C'est ainsi que les paysans faisaient autrefois: les carottes étaient empilées en couches dans des boîtes, chaque couche était saupoudrée de sable ou de sciure (arbres à feuilles caduques, les conifères ne fonctionnaient pas - les carottes sentaient la résine) mélangées à des pelures d'oignon. La sciure de bois a été pré-humidifiée avec de l'eau, elle n'est pas forte - elle doit rester friable.

Une autre option consiste à mettre du sable dans une boîte profonde et à y coller des carottes "à l'épaule". Dans ce cas, les racines ne doivent pas se toucher.

2. En argile. Dans certaines régions de Russie, les paysans utilisaient une méthode différente: chaque racine était trempée dans une purée d'argile (l'argile était diluée avec de l'eau jusqu'à ce que la crème sure soit épaisse), puis séchée. Et puis ils les ont mis dans des paniers en osier et les ont envoyés à la cave. L'argile protège les carottes du flétrissement et de la pourriture.

3. Dans la mousse. Ici, tout est le même que dans le premier cas: les carottes sont disposées dans une boîte en couches, mais la mousse de sphaigne est utilisée comme intercalaire. Le fond de la boîte en est également doublé.

La sphaigne a des propriétés uniques. Il absorbe une énorme quantité d'humidité (100 fois plus de masse sèche), ce qui signifie que les carottes ne transpireront pas et ne pourriront pas. De plus, cette mousse a des propriétés désinfectantes. De plus, il accumule du dioxyde de carbone et crée ainsi des conditions supplémentaires pour la préservation des plantes-racines.

4. Sur le balcon. Sans cave, les carottes peuvent être stockées sur le balcon, mais pas longtemps - quelques mois. À des températures supérieures à 0 ° C, il peut simplement se trouver dans la boîte. Si des gelées sont prévues, les racines doivent être recouvertes de toile de jute, de tissu non tissé épais, de couvertures, de vestes ou de quelque chose de similaire. Par temps extrêmement froid, les carottes sont introduites dans l'appartement et conservées dans l'endroit le plus frais.

5. Dans les lits... S'il n'y a pas de cave, pas de balcon, pas d'espace dans le réfrigérateur et que la récolte est grande, pour l'hiver, vous pouvez laisser les carottes dans le jardin, dans le sol. Aux premières légères gelées, les lits sont paillés avec de la tourbe avec une couche de 10 cm et 5 cm de terre sont versés sur le dessus.

Si le temps le permet, vous pouvez creuser des racines tout l'hiver (il suffit de marquer où vous avez des rangées de carottes). Sinon, les carottes peuvent être laissées jusqu'au printemps - elles seront parfaitement conservées dans le sol.


Préparation de la cave

Les carottes sont l'une des plantes-racines les plus difficiles et les plus capricieuses à conserver. Pour ne pas pourrir, sécher et germer, il a besoin de conditions spéciales, à savoir - température -2 - +2 degrés et humidité de l'air 90-95%. La ventilation dans la cave doit être d'intensité moyenne, s'il y a trop d'air, la germination commencera inévitablement.

Ne stockez pas les carottes et autres légumes racines dans la même pièce que les pommes. Cela est dû au fait que les pommes (en particulier les pommes mûres) libèrent activement de l'éthylène, ce qui entraîne une détérioration rapide des légumes.

Afin de fournir le microclimat requis dans la cave ou le sous-sol, prenez soin de son isolation, de son imperméabilisation et de sa protection contre les eaux souterraines en temps opportun, ainsi que d'un système de ventilation efficace.

Avant de stocker les légumes, assurez-vous de sécher la cave et de désinfecter les étagères et les tiroirs.

Avant de stocker les légumes dans une cave ou un sous-sol, vous devez bien nettoyer la pièce, balayer les ordures et vous débarrasser des restes de la récolte passée. Une carotte pourrie de l'année dernière couchée dans un coin peut considérablement gâcher la joie de la nouvelle récolte. La pièce et les étagères doivent être désinfectées (pour cela, vous pouvez acheter un bâtonnet de soufre à l'avance ou utiliser de la chaux éteinte).

Conseil: il est conseillé de conserver les légumes eux-mêmes "en quarantaine" pendant 1 à 2 semaines avant de les pondre. Ils peuvent être dispersés dans un garage ou une autre pièce avec une température de +13 à 15 degrés. Pendant ce temps, tous les légumes gâtés se feront sentir et ils peuvent être facilement enlevés.


Comment conserver à la maison

Si vous n'avez pas de cave ou de sous-sol, garder plusieurs fourchettes peut être délicat. S'il y a un balcon, le chou est stocké dans des boîtes, faites de la même manière que les pommes de terre sont stockées.

Une ou deux fourchettes sont stockées dans un réfrigérateur domestique, en les enveloppant étroitement avec du film ou du papier et en les plaçant dans le compartiment à légumes du réfrigérateur. Mais la condensation qui se forme gâte rapidement le chou, alors inspectez les fourches plus souvent et changez de papier ou de film si nécessaire.

Et une autre façon inhabituelle de stocker le chou, regardez la vidéo.


Voir la vidéo: Tuto Lacto-fermentation: transformer les végétaux en super aliments étape par étape


Article Précédent

Ravageurs des plants de concombre et de chou

Article Suivant

Que semer dans une serre non chauffée au début du printemps